Evénement

Un nouveau visage, pour une nouvelle vie

Andy Sandness a reçu une greffe de visage, pour réparer les dégâts d’une tentative de suicide. Incroyable histoire : il a désormais le visage d’un jeune homme qui s’est suicidé dans les mêmes conditions et au même âge.


Un nouveau visage, pour une nouvelle vie
Andy Sandness, originaire du Wyoming,  a tenté de se suicider d’une balle dans le menton à l’âge de 21 ans, quelques jours avant Noël 2006. S’il s’en est sorti vivant, son visage était si délabré que le jeune homme a passé 10 années de sa vie à se cacher, de crainte d’affronter le regard des autres, et d’effrayer les enfants.

En 2012, un chirurgien lui propose de participer à un programme de la clinique Mayo, dans le Minesotta, qui souhaitait effectuer des greffes de visage. L’équipe a longuement étudié le cas d’Isabelle Dinoire, première personne à bénéficier d’une telle greffe, exploit de la médecine française.

C’est le 16 juin 2016 que la greffe a pu être réalisée, les critères pour un donneur étant drastiques (même groupe sanguin, même texture et teinte de peau, âge proche). 56 heures ont été nécessaires pour mener à bien cette difficile opération.

Il a reçu le visage de Calen Ross, qui s’est suicidé d’une balle dans la tête à l’âge de 21 ans, alors que sa femme était enceinte de 8 mois… Lily, l’épouse de Calen, a hésité à donner son accord, malgré l’inscription de son époux au fichier des donneurs, car elle craignait de croiser un jour un inconnu portant le visage de son homme.

Andy est infiniment reconnaissant, car les résultats de l’opération sont bluffants : il a de nouveau un visage. Il espère un jour rencontrer Lily, et lui a adressé une lettre émouvante : "Il continuera à faire ce qu'il aimait, chasser, pêcher et les chiens, mais à travers moi".

 

Jeudi 2 Mars 2017
Bérénice Alaterre
Lu 1627 fois




Dans la même rubrique :
< >

Lundi 1 Octobre 2018 - 15:13 Grand casting : ils recherchent des "cons"