Evénement

Une trop forte pression sociale pour les poils des femmes?

54% des hommes estimeraient qu’en matière de dépilation on en demande trop aux femmes ! Souvent décrié, souvent dénoncé, le poil est depuis plusieurs décennies avant tout la croix des femmes. Mais en matière de séduction, il semblerait que la parité de la pilosité commence doucement mais sûrement à s'installer.


Une trop forte pression sociale pour les poils des femmes?
La marque de rasoirs féminins Wilkinson s'est penchée sur la place qu'accordent les Français et les Françaises à la dépilation dans leur rapport à la séduction. Tous égaux ?
54% des hommes estiment qu'en matière de dépilation on en demande trop aux femmes. Dépilation et séduction ont ainsi toujours eu un lien très fort. Pourtant les hommes estiment qu'aujourd'hui les femmes subissent une trop forte pression sociale.

En effet les femmes sont plus que jamais soumises à de nombreuses contraintes esthétiques, la dépilation en faisant grandement partie. Ils sont d'ailleurs 63% des hommes à voir cette dépilation comme un effet de mode.
Pour autant les hommes participent largement à cette pression sociale et n'en sont pas moins très exigeants puisqu'ils sont 86% à estimer qu’il est important que les femmes se dépilent pour être séduisantes.

Et si une quasi majorité (93%) des hommes de 25-34 ans y sont d'autant plus sensibles, il semblerait qu'avec l'âge, un certain détachement vis-à-vis de la dépilation s'empare légèrement d'eux, puisqu'ils ne sont plus sont 79% à 55 ans et +.
Et si les hommes ne sont pas fanas des poils, les femmes ne sont pas en reste... On a tendance à penser qu'en matière de séduction le poil n'est indubitablement pas paritaire.
Pour autant, les lignes bougent et la dépilation semble être une préoccupation grandissante chez les hommes... car les femmes elles aussi mettent la barre haute ! Elles sont en effet 46% à estimer qu'il est important qu'un homme se dépile pour être séduisant.

Et selon l'âge des femmes, la place de la dépilation des hommes dans la séduction diffère largement : 56% des 25-34 ans versus 36% des 55 ans et +. Finalement, hommes et femmes s'entendent sur un point : ils sont 75% (hommes et femmes confondus) à considérer qu'une personne du sexe opposé doit être dépilée pour être séduisante !


Lundi 29 Mai 2017
Chloé Grondin
Lu 391 fois




Dans la même rubrique :
< >

Mardi 13 Février 2018 - 16:27 Une île réservée aux femmes en vacances