Miss

Very very bad trip

Ils voulaient partir aux Etats-Unis pour l’été... Un jeune couple originaire de Bretagne s’est vu interdire l'entrée sur le sol américain et a du passer de manière musclée par la case prison.



Le tourisme alternatif aurait des limites. Il désigne généralement une manière d’éviter les bousculades de masse lors d’un voyage. Ainsi ce couple souhaitait travailler dans un ranch typique en échange d’un hébergement et du couvert. Dans leur cas on parle de « woofing » : aller à l’étranger travailler dans le domaine agricole contre une expérience, le gite et la découverte du pays de l’intérieur loin du tourisme de masse.

Mais aux Etats-Unis, la législation qui encadre le travail des ressortissants étrangers est très stricte et demande d’avoir un visa de travailleur (temporaire) ou le graal : la carte verte. 
A leur arrivée sur le sol américain, à l’aéroport de Philadelphie les autorités les ont arrêtés, les accusant de travail dissimulé. Les amoureux interrogés séparément ont été fouillés, menottés et emprisonnés pendant près de 12 heures. Lors de leur incarcération, les jeunes se sont vu injecter un produit dont ils ignorent le contenu via une seringue. Rapatriés par l'Ambassade de France, des examens ont été pratiqués sur les jeunes gens afin de savoir quel produit leur a été inoculé.

 

Jeudi 6 Juillet 2017
Chloé Grondin
Lu 1093 fois




Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 7 Juillet 2017 - 14:39 Miss Saint-Paul 2017 : c'est Elodie Séraphine !