Evasion

Zone Australe sur Antenne Réunion
Comores: Recherche Universitaire

Diffusion le Samedi 17 Janvier à 18H35. Plusieurs rediffusions la semaine suivante



Pour cette nouvelle année de reportage, Serge Marizy et Laurence Gilibert nous emmènent aux Comores pour suivre la collaboration pédagogique entre Sciences Réunion, le CIRAD et l'Université des Comores.

La nature luxuriante des Comores laisse apparaître un nombre considérable d’espèces végétales. Mais cette nature environnante est encore très peu connue de la population comorienne. Depuis longtemps déjà, les plantes sont utilisées à fin de consommation ou encore à but médicinal.

Mais ces pratiques d’agriculture ou de défrichage ont mis a mal l’écosystème. Il est aujourd’hui primordial de dresser un inventaire de l’ensemble des espèces, une tâche à laquelle s’attèlent les étudiants en biologie de l’Université des Comores.
 

Cet herbier justement n’existe que depuis 2012. Le travail restant à effectuer est encore colossal, car très peu d’espèces végétales ont pour l’instant été répertoriées Le lien entre la flore et la faune est très étroit. Et la recherche dans ce domaine est également active.

Une espèce particulièrement prolifique endommage régulièrement les récoltes de fruits: la bachotera invades. Les chercheurs travaillent à endiguer la reproduction de ce parasite. Une des solutions envisagée est la création de pièges.

Afin de collaborer activement à la formation des locaux sur leur propre environnement, plusieurs moyens sont mobilisés. Le Cirad Réunion, pour la recherche agronomique et pour le développement, encadre la formation des universitaires, en mobilisant des fonds européens. L’organisme envoie également des volontaires qui vont activement apporter leur aide sur place.

Pour l’instant, l’accent a été mis sur la valorisation des pratiques agricoles. Depuis peu, une nouvelle phase a été engagée concernant la biodiversité, en particulier dans l’agriculture Et plus les connaissances sur les espèces environnantes seront approfondies, plus il sera facile de mettre en valeur toutes les richesses que la nature offrent...    

Mercredi 14 Janvier 2015
Tatiana Hoareau
Lu 380 fois