Evasion

Zone Australe sur Antenne Réunion:
Majunga: Parc National d'Ankarafantsika

Diffusion le Samedi 27 septembre à 18h35 (Plusieurs rediffusions la semaine suivante).


Zone Australe sur Antenne Réunion: <br>Majunga: Parc National d'Ankarafantsika

Pour cette quatrième semaine dans l'Ouest malgache, Serge Marizy et Laurence Gilibert nous emmènent à 120 km de Majunga pour découvrir les charmes touristiques et culturels de la région de Marovoy et notamment du Parc de Ankarafantsika. En empruntant la RN4 en direction de Tananarive, très vite, on voit de la savane à perte de vue et des troupeaux de zébus guidés vers Majunga. Et pour cause, le marché aux zébus se tient à l’entrée de la ville de Marovoy. Marchands et acheteurs se disputent le prix des bovins.
Signe de richesse extérieure et monnaie d’échange, le prix d’un zébu varie entre 200 et 350 euros. En reprenant la route, le fleuve Betsibouk apparaît, et l’activité est intense sur les rives de Marovoy. Sous un soleil de plomb, les embarcations colorées contrastent avec le vert tendre des rizières. Ancienne capitale de la région de Boeny avant Majunga, Marovoy est aujourd’hui le grenier à riz de la région, et le deuxième de Madagascar. 120 kilomètres séparent Majunga du Parc National d’Ankarafantsika.

Zone Australe sur Antenne Réunion: <br>Majunga: Parc National d'Ankarafantsika

Cette réserve naturelle extrêmement variée est composée de lacs, mais aussi de forêts, de savane et de canyons naturels. Une diversité de paysages qui sont aujourd'hui le refuge de nombreuses espèces animales et végétales. Dès l’arrivée, le lac Ravelobé révèle ses secrets et ses habitants pour le moins impressionnants, crocodile et de nombreux espèces d'oiseaux qui font la joie des ornithologues.
Sur les rives du lac, des oiseaux de différentes espèces cohabitent bruyamment. Le héron pourpré ou encore l’aigrette, Ces animaux  en totale liberté sont également en parfaite santé et garants de l'écosystème. Des animaux dans un environnement préservé et à l’état le plus naturel possible, c’est la mission que s’est fixé Madagascar National Park. En s'éloignant un peu des berges humides du lac et de sa forêt tropicale, changement de décor complet. A moins de 10 kilomètres de la forêt, les gorges rouges du canyon Lavaka se dévoilent. Sculptés par les lames acérées du temps, de l’eau et du vent, tranchant avec les couleurs douces de la savane alentour, ces joyaux géologiques ne laissent pas indifférent les spectateurs de ce tableau unique, imaginé par la nature.

Film de Serge Marizy et Laurence Gilibert (durée 7’20)

Mercredi 24 Septembre 2014
Lu 285 fois



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 8 Septembre 2017 - 17:20 Otentic Eco Tent Experience : coup de coeur garanti !